Articles

Affichage des articles du mars, 2009

Liberalisation de l'énergie

Image
Libéralisation de l’énergie : saisir l’opportunité ?

Quel est le but de la libéralisation des marchés du gaz et de l’électricité ? La Commission Européenne répond : « L’ouverture du marché de l’électricité ou du gaz à la concurrence doit inciter les producteurs et les fournisseurs à proposer des produits et des services de qualité à des prix compétitifs, afin de pouvoir développer et fidéliser leur clientèle. Cet environnement concurrentiel doit favoriser une harmonisation, voire une réduction des prix ».

Nous sommes aujourd’hui loin du compte ; la libéralisation de l’énergie est un produit financier où certains s’enrichissent parce que les autres payent une facture qui augmente. D’où l’idée, pour les citoyens, de se réapproprier un moyen simple et propre de produire de l’énergie : le vent. L’éolien ne résoudra pas seul la problématique du climat ni l’augmentation du prix de l’énergie, mais il y contribuera. C’est pourquoi il ne peut être laissé aux seules entreprises privées ; l’éolie…

une crise financière, environnementale et énergétique

Image
Nous subissons une crise financière, environnementale et énergétique.
La coopérative (www.emissions-zero.com) répond aux trois aspects. » Jean-François Mitsch, Emissions-Zéro

Produire sa propre électricité comme on cultive son potager, c’est possible. Pour autant qu’on s’associe. Les coopératives éoliennes, qui fleurissent aux quatre coins du pays, proposent à leurs membres de gérer toute la filière énergétique, de la production à la vente. Un concept en pleine effervescence depuis le début de la crise financière.
« Ce qui intéresse les coopérateurs, c’est de visualiser précisément où arrive leur argent », dit Jean-François Mitsch, pour Emissions-Zéro, une coopérative basée à Houyet. L’association en est au stade de la récolte de fonds et du développement de son parc éolien. Cinq éoliennes seront construites cette année, vingt autres l’année prochaine.
La coopérative réunit 1.200 membres, mais vise les 10.000 affiliés en 2010. C’est que le mouvement s’est accéléré dans la foulée de la cri…