Articles

Affichage des articles du octobre, 2008

GSM Cancer

Image
Le GSM est cancérigène à long termeLe risque cancérigène est "significativement accru" pour ceux qui utilisent un GSM depuis plus de dix ans, selon les premiers résultats de la plus grande étude internationale sur le sujet jamais réalisée. L'étude Interphone a été menée dans treize pays industrialisés (pas en Belgique, ndlr) par le Centre international de recherche sur le cancer (Cicr). Elle établit clairement la relation entre certaines tumeurs et l'usage régulier des téléphones portables.
Selon le récapitulatif des résultats, la probabilité de développer un gliome (le cancer du cerveau le plus mortel) est jusqu'à 60% plus élevée dans les pays scandinaves, de près de 100% en France et de 120% en Allemagne pour les utilisateurs de téléphones portables de plus de dix ans. Concernant le méningiome et le neurinome de l'acoustiques, les résultats sont plus contrastés et pour les tumeurs de la glande parotide, aucune augmentation du risque n'a été observée globa…